Dernières nouvelles - Octobre 2021

Chers visiteurs, chers adhérents,

Voici les dernières nouvelles de l’ASSF.

Journées du Patrimoine 2021
Concert de M. Raúl Gámez, Confiseries locales et Présentation d’un film animalier

Cette année 2021, nous avons accueilli 385 visiteurs sur le site malgré les contraintes de la pandémie et du passe sanitaire. Ces visiteurs restent en moyenne 1 heure et demie sur le site.

Le samedi 18 septembre, nous avons organisé une heure musicale avec un chanteur soliste baryton, Raúl Gámez, accompagné de notre amie pianiste  Monique Equoy et d’un élève percussionniste de l’Atelier Musical de l’Oise, Félix Ladislas. Originaire de Cuba, Raúl réside à Estrées St Denis et officie en temps que soliste pour la paroisse Saint Joseph de la Plaine d’Estrées. Un programme spécial a été conçu avec des extraits d’opéra de Mozart et des chansons françaises, argentines et cubaines, notamment des chansons de plantations-sucreries de l’île de Cuba (années 1930). Le récital a accueilli plus de 100 personnes, dont notre député Pierre Vatin. Lors de ce récital, nous avons été heureux de promouvoir le travail d’un artisan de Francières « Escale Pralinée », fabriquant des pralinés et pâtes de fruits artisanales véganes. Ci-dessous, florilège d’extraits du récital donné par les trois musiciens.

Lors de ce même week-end, la visite de l’école était complétée par la présentation d’un extrait de film animalier insolite, réalisé en partie à la Sucrerie par une étudiante diplômée de l’IFFCAM au printemps 2021. Le film se nomme « La porte était ouverte » et s’intéresse aux espèces sauvages habitant les lieux, notamment les faucons crécerelles et chouettes effraie ayant élu domicile dans le four à chaux. Le film a été présenté en avant-première le 27 octobre 2021 au Festival International du Film Ornithologique, organisé à Ménigoute dans les Deux-Sèvres (Nouvelle-Aquitaine). Vous pouvez voir le trailer du film (images de la Sucrerie en prime !) ci-dessous.

A l’année prochaine !

90ème anniversaire de l’Aéro-Club de l’Oise

Début 2021, l’ASSF a été contactée par l’aéroclub de Compiègne-Margny afin d’être associée aux célébrations du 90ème anniversaire de l’Aéro-Club de l’Oise. En effet, l’école de pilotage et de mécanique, aujourd’hui basée sur l’ancienne base aérienne de Margny-les-Compiègne, a eu son premier terrain dans un champ appartenant à la Sucrerie, mis à disposition par Gaston Benoit, entre Estrées-Saint-Denis et Remy (plus d’informations sur l’aérodrome).

Malheureusement, les festivités qui auraient dû avoir  lieu en mai 2021 ont été reportées à cause de la pandémie. Cependant, l’Aéro-Club a tout de même invité l’ASSF à assister à un vol historique en rase-mottes au-dessus du terrain de l’ancien aérodrome le 9 octobre dernier. A cette occasion, un Jodel D119, 3 Robin 120, 160 et 180ch respectivement, et un Sonaca 200, ont survolé le terrain au-dessus de la D26. Pour les futures festivités, l’ASSF a pu concevoir et réaliser un cartel présentant deux points historiques encore méconnus : les liens de la Sucrerie de Francières noués avec l’Aéro-Club de l’Oise dans les années 1930, et les premières opérations pick-up de la Deuxième Guerre Mondiale sur des terrains appartenant à la Sucrerie. Ces deux cartels ont été également présentés lors des Journées du Patrimoine.

Site internet de l’ACCM (Aéroclub Compiègne Margny)

Dernières nouvelles - Septembre 2021

Chers visiteurs, chers adhérents,

Voici les dernières nouvelles de l’ASSF.

Journées du Patrimoine 2021

Voici l’affiche officielle des Journées européennes du Patrimoine 2021, organisées les 18 et 19 septembre prochains. Les plus anciens d’entre nous se rappellent peut-être que dès la fin des années 1990, ces affiches étaient collées sur la façade de la sucrerie à la fin du mois d’août, pour annoncer la traditionnelle participation de la Sucrerie de Francières aux Journées du Patrimoine. Mais l’affiche de cette année est spéciale pour l’ASSF, car au milieu, on peut voir… des cheminées de brique ! Bien sûr, les sucreries ne sont pas les seules usines à disposer de telles cheminées, mais leur présence indique bien du chemin parcouru depuis l’inscription de la Sucrerie aux Monuments Historiques il y a plus de 20 ans !

Le thème des Journées du Patrimoine de cette année est « Le patrimoine pour tous ». Voilà bien l’ADN de l’ASSF mis à l’honneur par la DRAC cette année ! Le Centre d’interprétation de l’industrie sucrière et des industries agro-ressources sera ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h pendant tout le week-end. Différentes activités seront proposées, dont la visite libre, la visite guidée, et des ateliers scientifiques ludiques encadrés par les animatrices et animateurs de Planète Sciences Hauts-de-France.
A cette occasion, vous pourrez découvrir la nouvelle maquette modèle réduit de sucrerie (voir ci-dessous) exposée dans le Centre d’interprétation.

L’ASSF ouvrira l’école, la chapelle ainsi que le puits  en visite libre. Le laboratoire sera ouvert en visite guidée sur demande.
Dimanche 19 septembre à 15h et à 17h, Jean-Pierre Bricout assurera 2 visites guidées du site entier, avec un focus particulier sur le chemin de fer de la Sucrerie, année européenne du rail oblige.

2021, année européenne du rail

2021 étant l’année européenne du rail, c’est l’occasion de rappeler que Francières, comme nombre de ses sucreries consœurs, a eu sa propre voie ferrée ! Les plus anciens d’entre vous se rappelleront peut-être la Lettre n°39 de décembre 2007 dans laquelle nous avions retracé l’histoire de la petite ligne Decauville qui reliait la sucrerie au nœud ferroviaire d’Estrées-Saint-Denis à 1.5 kilomètres. En activité à partir de 1891, cette ligne longeait l’ex-N17 pour arriver au sud du site, dans un bâtiment de gare encore visible aujourd’hui.

Francières devait auparavant se situer sur une ligne reliant Pont-Sainte-Maxence à Roye, mais cette liaison ne vit jamais le jour en raison de son coût. Malgré cela, la sucrerie bénéficiait du nœud ferroviaire d’Estrées, avec des lignes pour Beauvais, Compiègne, Amiens, Saint-Just ou Verberie. Aujourd’hui, le tronçon « voie normale » a été remplacé par une piste cyclable, mais le début du raccordement est toujours visible en gare d’Estrées. Dans la « gare de la sucrerie de Francières » se trouve également une locomotive qui daterait de 1923 (ci-dessus).

A noter que nous avons récemment été contactés par les Inventaires Ferroviaires de France qui disposent de listes très détaillées de voies de chemin de fer. Celles-ci incluent même les lignes Decauville qui parcouraient les champs, et la nôtre y figure dans le fichier du département de l’Oise ! C’est avec plaisir que nous vous invitons à aller voir leur site Internet passionnant : https://www.inventaires-ferroviaires.fr/

Plus d’informations sur la ligne de la Sucrerie de Francières dans la rubrique Les transports et les sucreries, section « Les chemins de fer à Francières » et lors de la visite guidée des Journées du Patrimoine !

Restauration de la maquette modèle réduit de sucrerie

Il y a quelques années, le SNFS (Syndicat National des Fabricants de Sucre) nous avait donnée une maquette modèle réduit de sucrerie montrant une usine telles qu’elle était dans les années 1950/60. Cette maquette, exposée près de la fenêtre donnant sur le four à chaux dans le Centre d’interprétation, a été nettoyée et réélectrifiée par notre ami Patrick Briest. Elle constitue un outil pédagogique précieux, qui convient particulièrement aux jeunes scolaires qui visitent la Sucrerie. En attendant d’interagir avec elle lors des Journées du Patrimoine, vous pouvez déjà voir des photos ci-dessous.

Bonne rentrée !

Dernières nouvelles - Février 2021

Chers visiteurs, chers adhérents,

Voici les dernières nouvelles de l’ASSF en février 2021.
 

Des nouvelles du « premier étage » autour du Laboratoire

2020 est la 2ème étape dans la conception d’une future salle d’exposition « Sucres emballés, sucres exposés » dans le bureau du chimiste, à côté du laboratoire, avec la réalisation bénévole d’une fresque ludique colorée par notre concitoyenne de Francières Elisabeth Pastricka.

Malgré ce souhait, le laboratoire reste difficile d’accès et peu accessible au public. Il nous faut travailler sur un accès sécurisé et tous publics, particulièrement pour les personnes handicapées (type monte-charge, l’escalier actuel étant inadapté). Cet investissement important devra être intégré dans l’étude de développement stratégique (voir ci-dessous).

En attendant cette éventualité, nous avons collaboré avec la société Global-Arts qui a conçu une visite virtuelle du laboratoire à 360°. Celle-ci serait exposée dans le Centre d’Interprétation à la destination des personnes n’ayant pas la possibilité de se rendre au laboratoire, ou lorsque celui-ci est fermé. Cette expérience virtuelle a été présentée par nos bénévoles lors des Journées du Patrimoine 2020.

Exposition du Club des Glycophiles

Nos amis du Club des Glycophiles ont organisé le 12 septembre dernier une exposition d’emballages de sucre trouvés par leurs collectionneurs à Saint-Lattier (Isère). A cause de la pandémie, seule une vingtaine de collectionneurs étaient présents sur la cinquantaine attendue. Malgré cela, les écoliers du Dauphiné ont pu admirer les emballages de différents types de sucre, endroits et époques.

Site du Club des Glycophiles
Sucre et Sugar Collect

Le mot de la Présidente : Futur de Francières et « seconde phase » : l’étude de développement stratégique

2020 a été marquée par le lancement de  l’étude de développement stratégique de la Sucrerie de Francières.
 
La Communauté de Communes de la Plaine d’Estrées (CCPE) a pris la maîtrise d’ouvrage de l’étude. Elle participe également à son financement, avec la Région Hauts-de-France , le Département de l’Oise , la Caisse des Dépôts et Consignations, la Société Agricole de Francières (SAF) et l’ASSF.
 
Le jury réuni en décembre 2019 a retenu la candidature présentée par le cabinet d’ingénierie culturelle Troisième Pôle et l’agence de programmation architecturale Café Programmation. Ils auraient dû rendre leurs conclusions en septembre 2020, mais celles-ci sont reportées en juin 2021 du fait de la pandémie de COVID.

On en parle pour Francières : Qu'est ce qu'un Tiers-Lieu ?

Les tiers-lieux, appelés aussi espaces de travail partagés et collaboratifs, désignent des lieux de travail où la créativité peut naître entre différents acteurs, où la flexibilité répond aux difficultés économiques du champ entrepreneurial.
Ils permettent aux actifs de travailler à distance, à proximité de leur domicile et dans le même confort, dans des lieux aussi bien équipés et aménagés que l'entreprise.
Ils permettent aussi aux personnes de trouver une solution alternative au fonctionnement traditionnel, de croiser des mondes qui ne se seraient pas rencontrés par ailleurs, de favoriser des échanges et évènements mis en place.
L'aspect "bottom up" est fondamental et le militantisme citoyen est souvent un élément moteur de la dynamique interne.

Un tiers-lieu peut être focalisé sur les activités et services (espace de travail partagé/"coworking" où des professionnels peuvent louer un bureau pour une durée donnée), l'artisanat (atelier ou fablab (laboratoire de fabrication) où concevoir et réalisé des objets avec des outils adaptés tels que les imprimantes 3D), l'agriculture (lieu de production entre fermiers ou de vente partagée), etc.

Les pouvoirs publics sont de plus en plus intéressés par ces espaces de proximité au service de l'intérêt général, notamment en milieu rural (programme interministériel "Nouveaux lieux, nouveaux liens, etc.). De plus, les tiers-lieux font l'objet d'une dynamique de réseau, comme en témoigne la Compagnie des Tiers-Lieux en Hauts-de-France.

Dans l'Oise, des exemples de tiers-lieux sont l'Hermitage d'Autrêches et la Cité des Brossiers de Tracy-le-Mont.


Définition tirée de la présentation du comité de pilotage du 20 octobre 2020

Dernières nouvelles - Novembre 2020

Chers visiteurs, chers adhérents,

Voici les dernières nouvelles de l’ASSF en novembre 2020.

Décès de M. Pierre Lerible

Pierre Lerible (au centre), avec Michel Varoqueaux et Jean Clériot lors de l’inauguration du laboratoire en 2017.

Le Conseil d’Administration est triste de vous annoncer le décès de Pierre LERIBLE, survenu le vendredi 9 octobre 2020.
Il fut Administrateur de notre association de 2007 à 2018 et responsable de la réhabilitation du laboratoire qu’il a conçu comme « Laboratoire-type des Sucreries ».

Ingénieur de Saint-Louis Sucre, il passa par Roye, Etrépagny et Eppeville, et fut chargé ensuite du démantèlement de Marle et de Guyancourt.
Il rentra en contact avec Jean-Pierre Bricout lors de la fermeture de la sucrerie de Marle ainsi qu’avec Michel Varoqueaux pour lui donner les coordonnées de Jean Clériot, grand collectionneur et futur mécène de notre laboratoire, décédé en septembre dernier.

Pierre Lerible conduisit la réhabilitation du laboratoire de Francières de 2013 à 2017, en imaginant une exposition pédagogique de cette pièce que l’on appelle parfois le « centre de pilotage ». Il avait animé un comité technique composé de personnels de sucrerie, anciens ou en activité, et avait conçu la muséographie du laboratoire.

L’ASSF rend hommage à ce sucrier qui a tant fait pour notre Association.

Une nouvelle sucrerie dans l’Inventaire !

L’Inventaire des Sucreries a intégré un nouvel établissement : la fabrique/raffinerie de Collonges-lès-Premières, en Côte-d’Or.

L’ASSF tient à remercier Jacques LOURY, maire-adjoint de Collonges-et-Premières (commune nouvelle), pour nous avoir contacté et pour avoir fourni ces informations.

Nous sommes toujours à la recherche de témoignages et informations sur les fabriques, distilleries et râperies de toute la France métropolitaine.
Si vous souhaitez nous aider et mettre l’établissement de votre village/ville sur la carte, contactez l’ASSF !

Le mot de la présidente

350 personnes sont venues visiter la Sucrerie lors des Journées du Patrimoine !

L’Assemblée Générale, réunie le 22 octobre 2020, a élu son nouveau Conseil d’Administration.

La Communauté de Communes de la Plaine d’Estrées a lancé cette année une étude pour envisager une deuxième phase de développement à la Sucrerie.

Les adhérents recevront leurs reçus fiscaux et la 79ème Lettre de la Sucrerie au début de l’année 2021.

Bonnes fêtes de fin d’année !

Dernières nouvelles - Juillet 2020

Ce billet est une nouvelle version d’un précédent billet publié en juin.

Chers visiteurs, chers adhérents,

Notre pays sort peu à peu du confinement lié à la COVID-19.
La Sucrerie, étant classée « Petit Musée, Grands Espaces » a pu rouvrir au public dès la mi-mai deux jours par semaine, le mardi et le mercredi, tout en respectant les fameux protocoles de déconfinement. Elle s’est attachée à proposer des activités aux centres aérés cet été.
En tout cas, nous espérons bien participer aux Journées du Patrimoine, prévues comme d’habitude à priori le 3ème week-end de septembre (soit les 19 et 20 septembre 2020).

Décès de M. Jean Clériot

Nous venons d’apprendre le décès de M. Jean Clériot, le 17 juin 2020, à l’âge de 97 ans.

M. Clériot, ancien de Lebaudy et Saint-Louis Sucre, était mécène du laboratoire de la Sucrerie qui porte désormais son nom.
Mme Flandrin, responsable du laboratoire de la sucrerie de Roye, garde l’image d’un « chef » « un peu ‘tordu’, blouse blanche, ceinturon noir, écharpe blanche au cou, baskets blanches un peu grises, un torchon à la main, qui courait dans le labo… (…) Il aura marqué le monde sucrier et laisse une image d’un ingénieur sucrier passionné, qui travaillait 16 heures par jour, 7 jours sur 7, et d’une grande humilité. »

Lors de ses obsèques, son cercueil reçut quelques bûchettes de sucre et des cristaux de glucose C₆H₁₂O₆ en guise de dernier hommage.

L’Association présente à la famille de M. Clériot ses plus sincères condoléances.

Planète Sciences Hauts-de-France

L’ASSF tient à saluer Claire Lévine et Mélisande Baumann de Planète Sciences Hauts-de-France qui ont œuvré à l’animation de la Sucrerie depuis près de 5 ans pour la première et 2 ans pour la seconde.

Deux jeunes femmes à qui étaient confiées ce grand vaisseau, elles ont su l’apprivoiser et s’y attacher. « Plus qu’une expérience professionnelle, une expérience humaine ! » disent-elles.

Bonne chance à elles et bienvenue aux nouvelles recrues de Planète Sciences Hauts de France.
L’ASSF continuera de les épauler pour la réussite du projet commun de la Sucrerie.

Rappel pour les visiteurs, bloggeurs et autres initiatives personnelles

Nous observons régulièrement des initiatives sympathiques d’internautes créant des blogs ou des sites qui présentent des reportages ou des textes sur la sucrerie. Nous encourageons ces initiatives si elles créditent notre travail en mettant un lien vers notre site Internet et si elles restent circonscrites aux parties du site ouvertes au public.

Nous INTERDISONS STRICTEMENT toute visite et toutes photos NON AUTORISÉES des parties du site non accessibles au public, pour des raisons de sécurité et de propriété privée.  Si vous souhaitez réaliser un reportage sur les endroits non accessibles au public, VEUILLEZ CONTACTER L’ASSF. Merci de nous alerter sur tout article ou tout texte ne respectant pas cette règle.

Sur ce sujet, la Présidente souhaite ajouter :
« Nous rappelons aux amoureux de la Sucrerie que ce lieu est une propriété privée, dont 1/7ème seulement est ouvert au public sous la responsabilité de Planète Sciences Hauts de France. L’ASSF se décharge de toute responsabilité en cas d’incursion sauvage dans les bâtiments en attente de réhabilitation et poursuivra tout contrevenant. De même, tous articles ou photos publiés sans autorisation de l’ASSF seront dénoncés.
Comprenons bien que le meilleur moyen de servir la Sucrerie est de soutenir le projet COLLECTIF de l’ASSF en adhérant, en participant aux actions bénévoles de promotion du site que celle-ci organise ou en marquant son intérêt pour FRANCIÈRES auprès des autorités institutionnelles. Nous ne voudrions pas que des initiatives personnelles, même de bonne volonté, soient contre productives et finalement desservent notre vieille sucrerie. »

Un dernier mot de la Présidente

Je n’ai pas souhaité tenir une assemblée « virtuelle » et vous propose de reporter notre assemblée annuelle au mois d’octobre 2020.

Je souhaite un bon été à tous !
Isabelle BRICOUT

Décès de M. Bernard BESSON

L’Association pour la Sauvegarde de la Sucrerie de Francières est triste de vous annoncer le décès de Bernard BESSON, trésorier et membre du Bureau de l’Association, survenu le samedi 8 février 2020 dans sa 84ème année.

Fidèle de la première heure, infatigable « veilleur » de la sucrerie pendant 19 ans, Bernard Besson était un défenseur convaincu du projet de sauvegarde et l’un de ses membres les plus actifs.

Ses obsèques auront lieu en l’église Saint Michel de Francières le vendredi 14 février 2020 à 14h30.